bernard thomas

Concession des Gorges du Tarn
3e enrichissement

Pour le faire, je partis dans les Gorges du Tarn.

La nuit, je pris place dans la cavité d'une roche surplombant la rivière. Le matin, j'inscrivis sur la paroi mon passage. Je sculptai une forme modulaire, ensuite je procédai à la première phase de l'Enrichissement. Quand je sortis, la clarté du jour me fit remarquer que j'avais passé la nuit dans une sorte de bouche, en dessous se trouvaient deux autres cavités. Quelques heures plus tard, je ressentis le besoin de m'élever et de voir le parcours de la rivière.

Je trouvai donc le site adéquat. A ma gauche se trouvait une paroi rocheuse sur laquelle je plantai un miroir ayant pour propriété de diviser l'ombre de la lumière, à ma gauche je sculptai à nouveau une forme modulaire et entrepris la deuxième phase de l'Enrichissement que je recouvris de terre et de pierres.

Face à moi se trouvait la vallée et derrière, surplombant le site, un château. Je pris alors le "chemin des cochons sauvages" qui m'amenait sur un promontoire où le soleil bientôt n'arriverait plus.

Un homme, trente ans auparavant, avait scellé une plaque octogonale qui a été volée ou détruite depuis bien des années, seuls sont restés les graffitis. Je plaçai donc à la place un cercle d'or dans lequel je mis une pyramide de diamants, je recouvis le tout de pierres, seule une toile de bronze restait apparente. A ce moment, le soleil se coucha sur le point sublime. "Le pas du souci" se retrouva dans la nuit, et j'entrepris la troisième et dernière phase, je fis les gardiens de cette concession qui représentent la seule partie palpable et monnayable de cet Enrichissement.

Thomas 1983

© Thomas Bernard